Le meilleur du sex cam live sur internet

Salut les amis, bienvenue sur TopCams.fr ! Ce site vous propose un petit guide de la webcam sexe en direct sans prétentions mais fait avec amour pour vous aider à vous y retrouver dans cette jungle ! Je suis accro au sex cam live en ligne depuis pas mal d'années maintenant et j'ai la chance de pouvoir vivre de ma passion car je travaille aussi dans ce secteur. J'ai donc décidé de créer ce site pour partager mes connaissances sur cet univers fascinant avec tous les amateurs français de sexcams. Je vous invite à découvrir ma propre sélection des meilleurs sites de liveshow et des camgirls les plus hot des Internets ! Parcourez mes tests détaillés et mes portraits, forcément subjectifs mais écrits avec passion, d'extraordinaires modèles webcam.
Trêve de blabla, je vous laisse découvrir mes coups de cœur ci-dessous.
Si vous souhaitez en apprendre plus sur la webcam porno je vous fais part de mon expérience ici :

Mon Top 3 des sites de show webcam par videochat

Dans ce classement je mélange volontairement les modèles de fonctionnement (freemium, cam to cam ou hybride) pour vous proposer un Top 3 ultime des plateformes de sex cam du moment. Ça ne signifie pas que les autres ne méritent pas qu'on s'y intéresse mais c'est tout simplement, et de manière évidemment très subjective, les sites que je recommanderais les yeux fermés à un novice comme à un amateur éclairé. Si vous connaissez déjà le principe vous pouvez sauter directement au classement, et pour ceux qui n'ont encore jamais assisté à une webcam x je vous propose une présentation rapide et synthétique ci-dessous.

Le principe est simple, lors d'un show cam une ou plusieurs personnes diffusent leur image grâce à une webcam connectée à internet (de préférence en très haut débit). On distingue deux grandes familles de sites dont le modèle économique et le fonctionnement global sont différents. Les pionniers du live adulte fonctionnent principalement sur un modèle traditionnel en one to one, avec ou sans cam2cam (lorsque ce mode est activé le modèle peut aussi vous voir en direct), via un système de paiement à la minute (on parle de "shows privés"). Le modèle des challengers repose quant à lui sur la diffusion en masse de freecams publiques (des webcams gratuites accessibles à tous)


Chaturbate : sex cams gratuites et fun

Chaturbate

Freemium
LiveJasmin : sex cams haut de gamme

LiveJasmin

Privé / Cam to Cam
BongaCams : le live sexe venu de l'Est

BongaCams

Semi-Freemium

Si vous êtes arrivés jusque-là c'est que vous avez envie d'en apprendre plus sur le monde des sex cams c'est pour moi un vrai plaisir de vous dire tout ce que je sais de cet univers passionnant qui, je pense, est en train de devenir une véritable culture web à part entière.

Ma première fois devant une webcam sexe

La toute première fois que j'ai regardé une webcam sexe en direct c'était il y a une dizaine d'années sur LiveJasmin, le leader du liveshow privé et du cam to cam (je mentirais en vous disant que je m'en rappelle comme si c'était hier mais je m'en souviens quand même pas mal !). J'ai complètement oublié comment j'avais atterri sur ce site, par contre je me rappelle très bien de ce que j'ai ressenti en arrivant : j'étais super mal à l'aise, j'avais l'impression de faire un truc interdit et je culpabilisais. Aujourd'hui ça me fait vraiment sourire de me souvenir de ça mais à l'époque, sur le coup, j'étais super stressé par mon "dépucelage" de la sexcam. Bref, j'avais assez vite repéré une superbe fille brune d'une vingtaine d'années sur l'impressionnant mur de photos que j'avais devant moi, j'ai cliqué dessus sans me poser de questions et je me suis retrouvé devant elle dans un chat vidéo. Elle était en lingerie sexy (ne me demandez pas la couleur de son string, on atteint les limites de ma mémoire là lol) et chauffait avec professionnalisme la trentaine de mecs présents dans sa room en prenant des poses sexy et en envoyant des messages coquins sur le tchat sexe pour qu'on la prenne en privé. C'est ce que j'ai fini par faire au bout d'une dizaine de minutes, le temps de vaincre mon appréhension malgré l'envie et la curiosité qui m'y poussaient.

TETE A TETE TORRIDE EN SHOW PRIVE

Là, une fois seul avec elle, pour être tout à fait honnête je me suis senti super con car je ne savais pas quoi dire ni comment me comporter. Heureusement la charmante camgirl a senti ma détresse et a pris la direction de mon show privé en commençant à danser de manière très sensuelle devant moi, sans dire un mot. Elle a peut-être fait ça pendant 2 ou 3 minutes seulement mais ça m'a beaucoup aidé à me déstresser. Lorsqu'elle m'a adressé la parole pour me demander si ça me plaisait, j'ai pu lui répondre sans bégayer que j'ai beaucoup aimé et la remercier. Du coup ce grand moment de solitude n'a, heureusement, pas duré trop longtemps (bien que sur le moment j'ai eu l'impression qu'il s'était écoulé une éternité lol !). Maintenant que j'étais plus à l'aise tout a été plus facile et j'ai d'abord entamé la conversation pour expliquer à la brunette que c'était ma "première fois" en sexcam live. Evangel (c'était son "nom de scène" sur le site et ça lui allait à merveille :)) m'a répondu avec un petit sourire adorable qu'elle s'en était aperçue tout de suite mais qu'il n'y avait aucune raison d'être stressé, qu'elle allait bien s'occuper de moi et que j'allais prendre "beaucoup plaisir" avec elle. Mon anglais était approximatif, le sien aussi (à son accent je pense qu'elle était roumaine ou moldave), mais dans l'ensemble on arrivait à se comprendre.

A L'ECOUTE DE MES FANTASMES

La jolie brune m'a demandé ce que j'aime, quels sont mes fantasmes et s'il y a quelque chose en particulier que j'aimerais qu'elle fasse pour moi. De plus en plus confiant, je lui ai répondu que j'avais un petit faible pour le sexe anal et lui ai demandé si elle aimait ça et si elle avait des sextoys adaptés. Avec un sourire coquin elle m'a répondu que oui mais qu'elle avait besoin d'un peu de temps pour se préparer, qu'elle ne pouvait pas se mettre un gode dans le cul comme ça. Bien sûr je lui ai dit que je comprenais et elle a alors commencé à faire un petit striptease pour retirer son soutif, ses bas et son string. Au début je trouvais assez excitant qu'elle prenne son temps, puis je me suis souvenu que le compteur tournait et que le prix à la minute n'était pas donné... J'ai donc repris les choses en main pour pouvoir me rincer un peu l’œil avant de ne plus avoir assez de crédits. Après tout j'étais là pour ça ! J'ai donc expliqué à Evangel que je risquais de manquer de temps ce à quoi, évidemment, elle m'a invité à recharger... Je ne me rappelle plus du montant exact mais j'avais quand même déjà claqué au moins l'équivalent d'une centaine d'euros donc il n'était pas question de remettre la main à la poche. Ouf, Evangel avait compris, elle n'avait pas l'air partie pour insister plus et a rapidement terminé de se déshabiller.

LE CAM TO CAM C'EST UN PEU LA CERISE SUR LE GATEAU DU SHOW PRIVE

La petite coquine s'est ensuite assise sur une chaise juste en face de sa webcam, les jambes bien ouvertes, et a commencé à se caresser les seins puis la chatte en me fixant des yeux avec insistance. J'avais presque l'impression qu'elle me suppliait de traverser l'écran pour la baiser, c'était très excitant. Je lui ai décrit l'effet qu'elle me faisait mais elle m'a répondu que c'était dommage qu'elle ne puisse pas voir et m'a demandé si je voulais bien allumer ma webcam pour qu'elle en profite aussi. J'avoue que ça m'a un peu séché car je ne m'y attendais pas du tout et je n'y avais même pas pensé un seul instant. Après 5 ou 10 longues secondes de silence je me suis décidé à lancer un cam2cam en prenant soin de garder ma tête hors champ par précaution, on ne sait jamais. À l'expression de son visage en me découvrant, j'ai compris qu'elle avait vraiment envie de me voir et que ce n'était pas que du cinéma. Oubliant peu à peu le dispositif technique qui s'interposait entre nous, je me suis laissé aller en la matant s'enfoncer un superbe gode en verre dans la minette et faire des va-et-vient de plus en plus énergiques. Sa chatte dégoulinait de mouille et ce spectacle me faisait bander dur comme fer au point que j'avais parfois la sensation que ma queue allait exploser. Evangel était très observatrice et prêtait vraiment attention à mes réactions pour adapter son show en fonction, ce qui n'en était que plus excitant. Ça m'a aussi permis de comprendre l'intérêt du cam to cam même quand on n'est pas particulièrement exhib, c'est un peu la cerise sur le gâteau du show privé.

DU SEXE ANAL AUX PREMIERES LOGES

Lorsque j'ai vu la brunette s'installer en doggy style sur sa chaise j'ai compris qu'elle allait s'occuper de son petit trou. Elle me l'a confirmé en murmurant quelque chose comme "fuck my tight ass honey mmmm..." ("Défonce-moi le cul chéri mmmm"). Aucun doute, cette nana connaissait bien son job, savait parfaitement y faire et était plutôt bonne actrice en plus. Evangel était clairement une vraie professionnelle, il n'y avait pas le moindre faux pas au cours de sa prestation, tout son liveshow était calé au millimètre jusqu'aux fausses improvisations destinées à apporter du réalisme, de l'authenticité au spectacle. Ça avait d'ailleurs très bien fonctionné sur moi jusqu'à maintenant et j'aurais pu ne jamais m'en apercevoir. Je regardais Evangel préparer son anus à l'aide de ses doigts pour pouvoir y accueillir son gode mais je commençais à me lasser un peu, c'était vraiment trop artificiel et je ne pouvais pas m'empêcher d'y penser. Vu que le sexe anal était une demande de ma part je suis quand même resté la mater se goder le cul et j'ai essayé de ne pas trop lui montrer que sa webcam porno m'excitait de moins en moins alors qu'on arrivait pourtant au moment le plus hot. Toujours très pro, la petite cochonne s'est défoncé le trou de balle avec conviction en veillant à bien se positionner devant sa cam pour que je ne loupe pas une miette du spectacle. Je mentirais si je vous disais que voir son sextoy aller et venir entre ses petites fesses ne me faisait ni chaud ni froid. Évidemment ça m’excitait et j'empoignais ma queue de plus en plus fort en sentant la purée monter car je n'allais plus tarder à cracher. Attentive à mes réactions, la camgirl l'a senti venir et m'a donné le coup de grâce pile au bon moment en passant en mode "défonce anale" jusqu'à ce que je gicle.

Et je crois me souvenir que c'était plutôt bien, pas l'orgasme de ma vie mais quand même l'un de ceux qui vous laissent cette sensation très agréable de s'être bien vidé. Sur un plan strictement physiologique il n'y a donc rien à dire, ça a parfaitement fait le job, "branlette transformée" ! Par contre, dans les secondes qui ont suivi, j'ai été envahi par une sorte de sentiment de honte ou de culpabilité super oppressant et ça c'était beaucoup moins agréable... J'ai essayé tant bien que mal de le refréner mais rien à faire, il s'imposait, lourd, insistant, envahissant. Finalement j'ai lâché prise car j'ai compris qu'il ne me laisserait pas tranquille, la lutte était vaine. Puisant au fond de moi les dernières forces qu'il me restait j'ai réussi à répondre à Evangel qui me demandait "alors tu as aimé ?" sans laisser paraître mon malaise. Poliment je lui ai dit que c'était génial, je l'ai remerciée, nous nous sommes dit au-revoir. Et je suis resté là-dessus.

Comment je suis devenu accro au live sex cam

Gêné par cette culpabilité qui a longtemps hanté mes pensées, je ne suis plus retourné sur un site de webcam porno pendant des mois. Vous devez vous en douter, ce n'est donc pas cette première expérience qui m'a rendu accro au live sex cam. Même en mettant de côté mon étrange ressenti à la fin, bien qu'ayant passé un bon moment et pris mon pied, ça ne m'avait pas subjugué. Au final la camgirl a fait son job en se godant un peu machinalement pendant que je me masturbais mais c'était purement sexuel, mécanique, trop professionnel. Je n'ai pas ressenti cette fascination que j'ai découverte bien plus tard en matant une webcam amateur sur Chaturbate. J'avais entendu parler de ce nouveau site de freecams par Leïa, une amie qui venait de le découvrir peu après son lancement et qui avait envie de le tester. Elle m'a appelé un soir et, à ma grande surprise, m'a proposé de passer chez elle pour son premier show sur cette plateforme intrigante et excitante à la fois. Il faut dire que, pour l'époque (on est au début de l'année 2012), proposer des webcams gratuites en direct était une sacrée révolution. Le liveshow traditionnel facturé à la minute en one to one est la norme depuis la fin des années 90 et personne n'imaginait que l'on pourrait un jour mater des sexcams explicites en public.

Leïa était une jolie fille franco-libanaise au teint très mat, très à l'aise avec son corps. Elle n'était pas vraiment libertine mais elle était très coquine et un peu allumeuse. C'était le genre de nana qui n'hésitait pas à s'asseoir sur vos genoux en mini-jupe quand on buvait un verre entre amis dans un bar pour vous donner une petite idée. Elle n'était pas vraiment camgirl mais faisait de temps en temps des shows privés sur Skype avec des potes. Ça l'excitait énormément de les mater en train de se branler pendant qu'elle les chauffait. Petit à petit elle s'était prise au jeu et était de plus en plus attirée par l'idée de faire un liveshow sur un vrai site de webcam sexy. Finalement elle avait sauté le pas un soir sans nous en parler et ça lui avait beaucoup plu. Je ne me rappelle pas sur quelle plateforme c'était mais ce n'était pas Jasmin (heureusement car j'aurais pu tomber sur elle lors de mon expérience en cam to cam et j'aurais sûrement été assez mal à l'aise lol) !

SA PREMIERE CAM GRATUITE SUR CHATURBATE

Un soir d'été, profitant de l'absence de ses parents, Leïa m'envoie un sms pour me proposer de passer boire un verre. Sans trop me poser de questions j'accepte son invitation et me rend chez elle en scooter, à quelques kilomètres. La belle brune m'ouvre la porte en tenue super sexy mais la connaissant ça ne me surprend pas plus que ça. Elle nous sert un cocktail maison à base de vodka et nous nous asseyons sur la terrasse pour papoter. On passe quelques minutes à échanger des banalités et à se raconter les derniers ragots du moment (du genre "qui couche avec qui", "elle l'a enfin fait", etc. bref ça ne volait pas très haut) tout en sirotant notre verre. Sans prévenir elle me prend par la main et me fait signe de la suivre dans sa chambre. J'étais loin de m'imaginer ce qu'elle avait en tête et pour être honnête je me voyais déjà en train de me faire sucer haha :). Elle m'invite à m'asseoir sur son lit, prend son pc portable et vient se poser à côté de moi. Malgré mes demandes répétées Leïa ne voulait toujours pas me dire ce qu'elle mijotait. Une fois son laptop allumé elle a lancé son navigateur et là, en voyant la page d'accueil de Chaturbate apparaître sur l'écran, j'ai aussitôt compris.

La petite coquine avait déjà créé son compte modèle quelques jours auparavant et elle pouvait désormais diffuser quand elle voulait. Elle m'explique alors qu'elle y pensait tous les jours depuis un certain temps mais qu'elle n'arrivait pas à se jeter à l'eau toute seule. Le fait que je sois dans la même pièce qu'elle la rassurait et elle se sentait maintenant prête pour faire le grand saut. On a essayé de paramétrer sa webcam au mieux, sans être très sûrs de ce qu'on faisait car l'interface, uniquement en anglais à l'époque, était loin d'être claire. On a mis un goal descriptif assez basique du genre "First time here! Please support me and motivate me!". Je me suis écarté un peu pour m'assurer de ne pas être dans le champ de la caméra puis Leïa a lancé la diffusion. Je me souviens encore ne l'avoir jamais vue aussi stressée mais je pense que c'était un mélange d'excitation et d'appréhension. Immobile, elle regardait sa webcam dans l'expectative et ne savait pas vraiment quoi faire. Quelques personnes ont alors commencé à lui écrire dans le tchat en la saluant et en la complimentant sur sa beauté. Il n'en fallait pas beaucoup plus pour réveiller la chaudasse qui sommeillait en elle... Elle s'est aussitôt détendue et, sans dire un mot faute de maîtriser suffisamment l'anglais parlé, a commencé à prendre des poses de plus en plus sexy. Dès que les voyeurs ont aperçu un bout de son soutif les commentaires ont immédiatement fusé dans le chat gratuit, ils voulaient en voir plus.

LES PREMICES D'UNE WEBCAM HOT TRES EXCITANTE

Leïa n'était clairement pas là pour l'argent, c'était d'abord pour le fun et le plaisir. Mais elle voulait quand même arriver à faire tipper quelques participants du sex chat pour pimenter un peu les choses et leur offrir une webcam hot digne de ce nom. Elle n'a pas eu à attendre très longtemps, la première notification de tips est apparue sur son écran. Un mec venait de lui envoyer ses 10 premiers tokens accompagnés d'un commentaire lui disant qu'elle était super bandante. Il n'en fallait pas plus pour que l'apprentie exhibitionniste commence à se dévoiler. Je connaissais par cœur cette facette de Leïa qui commençait à se révéler et je n'avais plus aucun doute quant au fait que ses fans d'un jour s'apprêtaient à assister à une cam de folie. À sa demande, j'ai mis l'incontournable Sexual Healing de Marvin Gay sur sa chaîne hi-fi. La jeune amatrice a alors commencé à se déhancher sensuellement au rythme de la musique tout en veillant à bien rester dans le cadre. Continuant sur sa lancée elle a tout doucement fait glisser les bretelles de son soutien-gorge sous son petit haut blanc transparent qui laissait deviner sa poitrine. Trois nouveaux tips sont alors tombés presque coup sur coup, l'un venant du premier tipper et les autres de deux nouveaux fans. L'un d'eux fantasme visiblement sur les femmes d'origine arabe car il a répété plusieurs fois "beurette cam" dans le tchat suivi de "hot hot hot".

Leïa, plus excitante que jamais, chauffe ses admirateurs en poursuivant ce strip tease endiablé. Délestée de son haut et de son soutif, elle exhibe fièrement ses gros seins en bougeant en rythme son petit cul rebondi sous le nez des mateurs. Par quelques mouvements de doigts sans équivoque, elle nous fait comprendre que sa mini-jupe moulante ne va pas tarder à s'envoler elle aussi. La tension devient alors palpable, les mecs n'en peuvent plus et une pluie de tokens s'abat soudainement sur la tchat room. Ce sont près de 500 tokens qui viennent de tomber d'un coup en entraînant avec eux la jupette de la miss qui poursuit sa danse sexy en string. Tandis qu'elle est en train de s'exhiber quasiment toute nue devant un peu plus de 100 voyeurs, Leïa ne se démonte pas. Elle semble même de plus en plus à l'aise dans ce premier show cam torride alors qu'on se rapproche du moment tant attendu... Jouant avec l'élastique de son string pour maintenir la tension, l'allumeuse se positionne dos à la caméra, le corps parfaitement dans l'axe et retire ce dernier rempart textile en se penchant sensuellement en avant. Elle offre à ses spectateurs une vue imprenable sur sa belle petite chatte de beurette toute lisse et sur son cul parfait. Nouvelle vague de tips, pas loin de 500 tokens supplémentaires viennent de secouer le free chat en ébullition.

UN AVANT-GOUT DE SEXE HARD POUR DONNER LE TON DU PROCHAIN SHOW

Électrisée par le succès de cette première live sex cam Chaturbate et par les compliments des coquins de plus en plus nombreux à la regarder, Leïa ne compte pas en rester là. Pour la plus grande joie de ses tout premiers fans, elle a décidé de les gâter en leur donnant un aperçu de la cochonne qu'elle peut être... Pas folle, elle a aussi compris que c'était un moyen redoutable de les teaser pour sa prochaine webcam coquine car elle en est sûre, elle reviendra bientôt ^^ ! Notre future camgirl française s'installe par terre, jambes écartées, sa caméra orientée vers son minou trempé de mouille pour que l'on ne rate rien du spectacle. D'une main elle entame une série de caresses coquines en poussant de petits gémissements et s'enfonce doucement un doigt dans la chatte. Elle fait des va-et-vient de plus en plus rapprochés, agite son doigt de haut en bas, le retourne dans son vagin et pousse soudainement un puissant cri de plaisir. Leïa vient de se faire jouir et à en croire nos oreilles ça avait l'air d'être un bel orgasme. Partageuse, la petite cochonne approche de la cam son doigt tout droit sorti de sa foufoune pour permettre à son public d'admirer la crème blanche et visqueuse dont il est entièrement recouvert. Elle écrit ensuite quelques mots dans le tchat gratuit pour dire au-revoir, remercier les tippeurs et leur dire qu'elle reviendra très bientôt pour un nouveau liveshow. Afin de mettre toutes les chances de son côté elle ajoute qu'il y aura du sexe hard la prochaine fois et qu'il ne faut pas qu'ils ratent ça... Enfin, avant de couper le stream, la chaudasse regarde fixement son objectif et lèche son doigt plein de mouille en en faisant plusieurs fois le tour avec sa langue (et avec supplément de salive s'il vous plaît !). Difficile de résister à un tel spectacle, ils ne sont pas prêts d'oublier cette amatrice française super chaude du cul et nul doute qu'ils seront au rendez-vous la prochaine fois.

UNE CAMGIRL FRANCAISE EST NEE

Il n'aura finalement fallu qu'une poignée de minutes à Leïa pour se familiariser avec les freecams et je dois avouer qu'elle m'a sacrément impressionné ce jour-là ! Je savais qu'elle était très à l'aise avec son corps et pas du genre pudique, mais pas au point de réussir une telle performance pour sa toute première sexcam en public. Passées les inévitables toutes premières minutes de doute, la brunette s'est vite sentie comme un poisson dans l'eau, et ce, tout au long de son cam show. Elle m'a particulièrement surpris sur la fin lorsque, se retrouvant toute nue devant des centaines d'inconnus, elle a décidé d'aller plus loin pour faire monter encore d'un cran la température. Autant vous dire qu'à ce moment-là j'avais beaucoup de mal à contenir ma queue qui pointait telle un missile en direction du minou de mon amie. Je dois bien avouer que j'ai dû prendre énormément sur moi pour rester sage alors qu'une belle jeune femme nue était en train de se doigter comme une salope en chaleur à quelques centimètres de moi. Je l'avais déjà vue à poil plusieurs fois, il lui arrivait même de s'inviter dans la douche quand j'y étais, mais là c'était une véritable épreuve. La voir se trémousser en tenue d'Ève juste à côté de moi tout en sachant que plein de mecs étaient en train de la mater sur leur écran ça me donnait déjà très chaud. Mais imaginez quand je l'ai vue s'asseoir sur le tapis, écarter bien grand les cuisses face à sa caméra et s'enfoncer un doigt dans ce mollusque baveux en lequel s'était transformée sa chatte sous l'effet de l'excitation. J'ai bandé tellement dur et intensément que j'en avais mal à la bite et la douleur a mis plusieurs minutes à s'estomper après la fin du live. Heureusement, je connaissais bien ma petite Leïa, et je savais qu'elle ne me laisserait pas comme ça... Ma queue a eu droit à un massage buccale fort apaisant et à une aspiration en profondeur dans les règles de l'art... Elle m'a vidé jusqu'à la dernière goutte et a tout avalé malgré le volume de jus conséquent qui s'était accumulé pendant les longues minutes de supplice qu'a durée sa première cam Chaturbate. C'est donc les couilles bien vides et la fierté gonflée à bloc d'avoir contribué à donner naissance à une nouvelle camgirl francaise que je suis rentré chez moi ce jour-là.

Le petit débriefing que l'on a fait peu après sa prestation n'a laissé planer aucun doute sur son envie de réitérer l'expérience et, probablement, de s'adonner régulièrement à cette forme moderne d'exhib amateur. Sur le moment je me souviens m'être dit que Leïa y trouverait sans doute un moyen de canaliser sa libido débordante et de trouver un certain équilibre dans sa sexualité. Étant déjà à l'époque plutôt bienveillant par rapport à cette activité, je n'ai pas cherché à l'en dissuader mais ai, au contraire, tenté de lui donner quelques conseils. Par exemple, comme elle n'a aucun problème avec ses origines arabes, je lui ai suggéré de jouer à fond la carte de la beurette française. Je savais, pour avoir un peu travaillé sur le sujet avec quelques sites, que cette niche était très porteuse en France. Voyant que l'idée semblait l'intéresser, je lui ai alors expliqué qu'il est possible, avec un peu de mise en scène, d'attirer des fans de beurettes qui peuvent être de gros consommateurs potentiels. Ce fut le point de départ d'une longue série de shows webcam thématiques avec lesquels Leïa eut un certain succès. C'est encore une longue histoire mais je vous raconterai ça dans un prochain épisode si ça vous intéresse ;).